Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà maintenant plusieurs années que j’aborde l’identité numérique avec les élèves.

C’est dans le projet de l’établissement de les sensibiliser à ces notions d’identité numérique, et de dangers et dérives du net.

Mes séances sont complétées par l’intervention de l’Adjudant Aznar, gendarme spécialiste en cybercriminalité

Il insiste auprès des élèves sur la vigilance qui doit être de mise autour de leurs publications sur Internet, ainsi que sur toutes les questions de paramétrages de Facebook, en partant de cas concrets rencontrés dans le cadre de ses missions. Il répond aux questions des élèves, leur présente des outils pour rester vigilants et attentif à certaines nouvelles formes de cybercriminalités (usurpation d’identité, réseaux pédophiles…). Pour les classes de 3e, une activité en salle informatique permet de mesurer les paramétrages des comptes Facebook des élèves.

Ainsi, il prend en charge tout l’aspect « défensif » et prévention » en particulier sur les réseaux sociaux.

Mais la présence numérique va au-delà de ça et avec cette séance, j’essaie de dépasser le cliché « danger du net ». Nos deux interventions sont donc très complémentaires. Une fois encore nourrie de mes nombreux échanges et des diverses publications à ce sujet, j'ai totalement refondé ma séance.

Quels sont mes objectifs ?

  • Donner aux élèves les clés pour développer une attitude de vigilance et de réflexion sur leurs publications et interactions en ligne
  • Les aider à prendre conscience que sur Internet on ne maîtrise pas tout, mais par contre on peut anticiper et maîtriser sa présence
  • Les accompagner dans la compréhension du système de » recommandation » qui fait également partie de leur quotidien.

Pour cela, j’ai dû faire des choix. 1 heure c'est très court même si j’ai le confort de pouvoir mener cette séance avec toutes les classes de la 6e à la 3e, en demi-groupe, ce qui permet de vrais échanges avec les élèves.

Cette séance est à replacer aussi pour chaque niveau dans une certaine progression :

-En 6e, elle s’inscrit dans les séances proposées depuis le début de l’année (j’aurai une autre heure pour poursuivre)

-En 5e, elle fait suite à la séance proposée en éducation civique sur l’identité numérique

-En 4e, le programme d’Education Civique a aussi abordé les réseaux sociaux

-En 3e, cette séance va précéder des séances en lien avec l’Education Civique sur la partie du programme qui porte sur le rôle d’Internet. Certaines notions seront donc reprises à cette occasion.

Ainsi, même si la trame présenté ici est la même pour toutes les classes, mon discours va s’adapter à ces différents contextes.

Pour cette séance, j’ai hésité à m’appuyer sur une présentation, cela aura sans doute permis de faire passer plus de contenu.

Celle, très visuelle, de Khadidja Derraze ou encore celle de Dora Dussurgey ( Doc And Cie) m’avaient donné envie.

Finalement j’ai choisi de mettre les élèves en activité à partir d’un parcours sur Jog The web.

Etape 1. Il s’agit d’un questionnaire proposé à tous les élèves qui porte sur leurs usages : les types d’écran et de connexion qu’ils utilisent, les sites et services sur lesquels ils sont inscrits. M. Aznar s’appuiera sur ces résultats pour son intervention.

Etape 2. A travers une série de questions et de sites, les élèves prennent consciences que leurs actions laissent des traces.

A travers ce parcours (trop rapide mais….), plusieurs aspects sont abordés :

  • La redocumentarisation de l’individu. J’explique aux élèves que ces traces sont stockées et permettent ensuite de dégager des profils de consommateurs, ou d’utilisateurs.
  • Le système de recommandation à travers les suggestions d’amis ou d’achat
  • L’élève-auteur puisqu’il est en position de publication.
  • Les usages du net et ses effets puisque la plupart de nos activités quotidiennes laissent des traces.
De l'identité numérique à la présence numérique : quelles notions à aborder ?
Tag(s) : #Présence numérique

Partager cet article

Repost 0